Le blues du somnambule

Ré(d)action #5 : Nessun dorma!

Je réfléchissais aux sables mouvants qui engouffrent nos vies numériques quand j’ai vu passer un énième article dithyrambique sur le courage visionnaire d’un rat quittant le navire Facebook en dénonçant sa dérive après l’avoir bâti, mis à l’eau et entretenu son moteur pendant des années. Passablement énervé, j’ai écrit ces quelques lignes. Ce n’est pas juste une exaspération à évacuer : je pense avoir mis le doigt sur un truc. Mais ne me croyez pas sur parole, lisez donc. Continuer la lecture « Le blues du somnambule »

Publicités