Chercheur de trouvailles

Le mot sérendipité, ça vous dit quelque chose ? Il désigne les trouvailles inattendues, imprévisibles car non voulues. En anglais, serendipity. Situation typique : je cherche la date de naissance de Jean-Baptiste Vaquette de Gribeauval, officier et ingénieur de génie ; cinq minutes plus tard, je suis plongé dans un site magnifique sur les organisations militaires à travers l’histoire, que je n’aurais jamais découvert avant. Autre exemple, un poil plus typique encore : je cherche le PIB du Burkina Faso ; cinq minutes plus tard, je suis en profonde réflexion devant une recette de houmous.

Planche du Nouveau Larousse illustré, dictionnaire universel encyclopédique de 1900
Planche du Nouveau Larousse illustré, dictionnaire universel encyclopédique de 1900

Comme pour de nombreux mots, s’intéresser à son étymologie est l’occasion de faire éclore une petite bulle de culture, inattendue elle aussi. C’est l’écrivain et politicien Horace Walpole qui a inventé la sérendipité en 1754 en allusion à Serendip, une vieille désignation pour le Sri Lanka. Quel rapport avec le fait de tomber sur une recette de guacamole en cherchant le PIB kazakh ? Outre le fait que j’avais compris “Sers un dip” (sauce ou garniture où tremper ses grignoteries à l’apéro, exemple : le guacamole), d’où toutes les références saucières et garnifiques ? Dans une des nombreuses lettres de sa volumineuse correspondance, Walpole explique avoir été inspiré par un conte de fée, Les Trois Princes de Serendip. Dans le conte, les princes font sans cesse des découvertes, par accident ou par astuce, de choses qu’ils ne cherchaient pas.

La sérendipité a de beaux jours devant elle. Bonne chance au passage à tous ceux qui voudront en faire leur métier un jour, chercheur de trouvailles ça fait très bien sur un CV. La semaine prochaine, nous ferons l’étymologie des mots “saucières” et “garnifiques”, avec ce que cela implique de recherches dans mon propre crâne et toutes les découvertes inattendues qui vont avec.

Vous reprendrez bien un peu de dip ?
Vous reprendrez bien un peu de dip ?
Publicités

Une réflexion sur “Chercheur de trouvailles”

  1. Cher Étudiant,
    Merci de ce sujett de Capes documentation,(véridique) le lien avec un conte me ravit Vive la gourmandise intellectuelle !
    M.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s