L’homme aux semelles de vent (et derrière c’est pas franchement la joie non plus)

Une réflexion sur “L’homme aux semelles de vent (et derrière c’est pas franchement la joie non plus)”

  1. J’ai hâte de découvrir ton voyage à Edimbourg, je suis sûre que c’est une ville splendide même s’il y pleut aussi :s Chez nous ce n’est pas franchement mieux, voilà une semaine qu’un froid de canard et une pluie, ou plutôt un crachin glacé, se sont invités 😦
    J’aime toujours autant tes jeux de mots, et l’allusion rimbaldienne ne peut que faire palpiter mon coeur de littéraire =) Bravo, une fois encore
    Bisous and keep smiling =) and complaigning, parce que quand même, faudrait pas contrevenir à notre réput’ internationale !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s